Logo NoVaZuR
Logo NoVaZuR
  1. 5.1. Formules

    1. Présentation

      Dans la saisie d'un élément de nomenclature, quatre champs sont particuliers : Quantité, Longueur, Largeur et Hauteur. En effet, dans chacun de ces quatre champs, la saisie peut prendre plusieurs formes :

      • Une valeur numérique : C'est le cas le plus simple et le plus courant. Dans ce cas, la caractéristique du champ est figée à cette valeur. Par exemple, pour un panneau de bois dont l'épaisseur (donc ici la hauteur) est de 20mm, quelque soit l'élément père (meuble, caisson, porte...) auquel il est incorporé.
      • Une formule mathématique : Même si cela n'a guère de sens sous cette forme seule, vous pourriez choisir de ne pas saisir 20 pour l'exemple ci-dessus, mais plutôt 2*10 ou 40/2, ou 3*6+2. Vous trouverez en annexe, la liste des Fonctions utilisables.
      • Une référence : C'est un élément essentiel de la puissance de ProdShare. C'est grâce à ces références que vous pourrez produire des éléments de nomenclature ou même des blocs d'éléments, qui seront complètement indépendants des éléments pères les appelant, tout en sachant s'y adapter à l'aide de ces références. Il est donc indispensable de bien appréhender les notions présentées dans le paragraphe Références.
      • Une expression conditionnelle : C'est l'autre élément de base de ProdShare. C'est à l'aide de cette forme, que vous pourrez lier un de ces champs à la valeur d'une option retenue pour l'article. Pour plus d'informations, voir le paragraphe Expression Conditionnelle

      Évidemment, et c'est tout l'intérêt, les quatres formes peuvent être mixées ensemble. Vous pourrez donc lier le résultat d'un champ à la valeur d'une option, résultat calculé par une formule dépendante de références. Les 2 premières formes ne posant à priori aucune difficulté particulière, nous allons voir maintenant, dans le détail, chacune des deux autres.


    2. Les Références

      Les références sont de deux ordres. Celles qui tiennent à l'élément immédiatement supérieur, préfixe N, et celles qui tiennent à l'article appelant (qui peut d'ailleurs être le même dans le cas d'une arborescence/nomemclature à un seul niveau), préfixe D. Chaque référence est liée soit à :

      • la longueur par X
      • la largeur par Y
      • la hauteur par Z

      Cela peut paraître obscur présenté de la sorte, mais c'est loin d'être aussi compliqué. Voyons un exemple. Supposons un article dont la nomenclature fait appel à un élément 1 qui lui même fait appel à un élément 2.

      Si pour l'un des deux éléments, dans l'un des quatre champs concernés (pour rappel : longueur, largeur, hauteur, quantité), nous voulons récupérer la largeur (Y)de l'article (D), nous ferons appel à la valeur DY qui sera automatiquement remplacée par la largeur de l'article en question.

      Si, dans l'élément 1, nous souhaitons récupérer la hauteur (Z) de l'article (D ou N puisque l'article est aussi l'élément immédiatement supérieur à élément 1), nous pourrons aussi bien utiliser DZ que NZ.

      Par contre, dans élément 2, DZ fera référence à la hauteur de l'article, mais, NZ fera, elle, référence à la hauteur de élément 1 puisqu'il est l'élément immédiatement supérieur à élément 2 dans notre exemple de nomenclature.

      Le choix entre l'utilisation de D ou de N se fait donc en fonction du besoin, si l'on a besoin de remonter à l'article source, ou juste à l'élément père. L'avantage de l'utilisation de N étant justement que l'on n'est pas dépendant du niveau de profondeur de la nomenclature, ce qui rend les éléments de nomenclature complètement portables et réutilisables d'une nomenclature à l'autre.


    3. Expression Conditionnelle

      La syntaxe d'une expression conditionnelle est la suivante :

      OPT= valeur_de_comparaison  ?  résultat_cas_positif : résultat_cas_négatif 
      Ce qui d'exprime litéralement de la façon suivante :
      Si la valeur de l'option, à laquelle ce lien de nomenclature faire référence, est égale à valeur_de_comparaison, alors, le résultat du champ sera résultat_cas_positif, sinon, il sera résultat_cas_négatif

      NB : résultat_cas_positif et résultat_cas_négatif peuvent eux-mêmes être composés d'une des quatre formes possible, c'est à dire contenir :

      • une valeur numérique
      • une formule mathématique
      • une référence
      • une expression conditionnelle
      ou évidemment, toute combinaison des quatre. Toutefois, toute expression complexe devra être entourée de parenthèses.

      Un bon exemple valant bien mieux qu'un long discourt, supposons un meuble, lié à une option appelée SUPPORT_TORCHON et de numéro d'option égal à 8. Et supposons que cette option puisse prendre deux valeurs : oui ou non. Nous allons donc faire un lien de nomenclature entre le meuble, et l'article support_torchon en fonction de l'option 8. La quantité (0 ou 1) du lien devra être alors être dépendante de la valeur de cette option 8.
      Nous allons donc écrire, dans le champ quantité du lien de nomenclature, une expression conditionnelle qui sera :

      OPT=oui?1:0
      ou encore
      OPT=non?0:1
      et rien de plus compliqué. Pour les meubles ayant ce lien de nomenclature, pour lequels oui aura été choisi, il apparaîtra 1 support_torchon, et pour les autres, aucun, puisque les éléments de quantité nulle n'apparaissent pas.

Annonces

Dernière mise à jour le 28/04/2005 à 12:21